10/01/2014

→ Krogold



Le tumulte du combat s'affaiblit avec les dernières lueurs du jour...
Dans l'ombre montent les râles de l'immense agonie d'une armée... 
Victorieux et vaincus rendent leurs âmes comme ils peuvent... 
Le silence étouffe tour à tour cris et râles, de plus en plus faibles, de plus en plus rares...

2 commentaires:

Thomas Rouzière a dit…

Lésty le ver.

ioan a dit…

Héhé, il n'est pas de moi bien sur...
Bardamu strikes again.
Bientôt des choses entièrement de moi.